Donner la vie
Livre à paraître Mars 2020

Donner la vie,

Des ressources pour notre fertilité sur les pas de l’enfant

Montrer pourquoi il serait favorable que la médecine occidentale évolue vers une approche intégrative de la procréation qui englobe l’humain et ses émotions est un des paris de ce livre, soutenu en particulier par l’éclairage de la nouvelle science de l’épigénétique. Etablir un pont entre monde médical et spiritualité au sujet de la conception et de l’arrivée d’un enfant est un autre pari.

Cet ouvrage s’adresse aux femmes et aux hommes en projet d’enfant ainsi qu’aux professionnels de santé œuvrant dans le domaine de l’infertilité.

 

La magie de la vie fait que des enfants continuent à arriver quelques soient les diagnostics d’infertilité,  au-delà de toute compréhension médicale.

L’objectif principal de ce livre est de démontrer les liens entre les constats médicaux et biologiques, le mode de vie, l’histoire de vie et l’histoire transgénérationnelle avec ses traumatismes, et les problèmes de procréation, au travers d’observations personnelles et celles d’autres auteurs et chercheurs dans ces différents domaines, et de nombreux articles scientifiques. De plus il est proposé de voyager au fil des pages d’une vision médicale et biologique à une vision spirituelle de l’arrivée de l’enfant.

Ce livre s’adresse aussi bien aux femmes et aux hommes en questionnements qu’aux professionnels de santé. Il propose aux couples de réfléchir autrement vis-à-vis de leur difficulté à procréer et aux médecins de s’interroger sur leur pratiques en démontrant l’intérêt de prendre en compte la globalité de la personne, y compris sur le plan émotionnel.

Le livre se présente en trois parties : de l’implication de la médecine du 21ème siècle en fertilité avec ses atouts, ses manques et ses excès ; de l’implication de nous les humains futurs parents, et de notre responsabilité vis-à-vis de notre fertilité ; et une troisième partie, de l’implication du futur enfant dans ce projet, cet enfant à l’origine de toutes ces interrogations.

L’originalité de cet ouvrage tient en plusieurs points :

  • Il démontre les liens entre les empreintes émotionnelles laissées par l’histoire familiale et transgénérationnelle et les difficultés de procréation à la lumière de la nouvelle science de l’épigénétique, et il explique comment il est possible de dénouer les altérations épigénétiques impliqués en fertilité par certaines thérapies alternatives appropriées. L’épigénétique nous confirme aujourd’hui comment nous pouvons être les acteurs de notre santé, il en est de même de notre fertilité et de notre capacité à concevoir un enfant.
  • Parmi les messages d’espoir, il met en avant le processus naturel de néo-ovogenèse, possibilité pour une femme de générer de nouveaux ovocytes, c’est une découverte scientifique encore non prise en considération par les gynécologues, un phénomène qui peut expliquer des grossesses spontanées alors que la femme est considérée infertile.
  • Il propose un pont entre médecine et spiritualité au sujet de la fertilité, de la conception et de l’arrivée d’un enfant. L’enfant à venir pourrait il avoir une part de responsabilité dans son arrivée, dépassant toute maîtrise technique, médicale, là où la science n’a pas d’empire ?

J’ai voulu ce livre soit à la fois précis, documenté et en même temps accessible pour en faire une ressource d’informations et un message d’espoir, que les femmes et les hommes puissent s’y retrouver dans ce qu’ils vivent des prises en charge médicales, mais aussi dans leur histoire, leurs peurs, leurs appréhensions et qu’ils y trouvent des repères et des solutions, dans une ouverture plus large que la médecine telle qu’elle est proposée aujourd’hui.